Temoignage de Adrien Hardy à propos de Squid

Né le 28 mai 1984, Adrien Hardy est officier de la marine marchande (diplomé de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime). Dès 15 ans, Adrien est double Champion de France en série 420. C’est avec un parcours riche d’un palmarès d’excellent skipper qu’Adrien Hardy entre en 2009 dans la catégorie Class40 et gagne la Solitaire du Chocolat, puis en 2015 avec la Transat Jacques Vabre dans la catégorie IMOCA où il finit 4ème avec Thomas Ruyant.

1. Depuis quand travaillez-vous avec Squid ?

Je collabore avec l’équipe Great Circle depuis le début du projet, soit depuis quelques années déjà. Entre les premières versions et aujourd’hui il y aura eu de sacrés beaux changements, mais c’est toujours épatant de pouvoir appréhender de nouvelles fonctionnalités dans le logiciel.

2. Quelle est votre utilisation de Squid ?

J’ai deux façons d’utiliser le logiciel. La première se situe à terre avant les courses, pour faire des routages de départ, pour définir la ou les stratégies envisagées avant la course. Le second usage c’est en course sur le bateau. Cela nous permet en fait assez facilement en quelques clics, en quelques instants, de récupérer toute la météo. C’est vraiment le gros avantage avec Squid aujourd’hui. Avant Squid, aucun outil ne rassemblait toutes ces données. Avant que Squid existe, on préparait avant le départ notre navigation avec un certain nombre de favoris pour aller piocher tantôt une carte chez les Allemands, tantôt chez les Anglais, après on allait chercher un GRIB sur un autre site, une carte satellite encore sur un autre… Vous vous imaginez bien combien cela était long et compliqué.

Maintenant avec Squid on peut tout prendre en deux minutes, c’est vraiment un gain de temps, surtout en mer où on en manque toujours. Par exemple sur le départ de la Transat Jacques Vabre le temps s’est rapidement gâté et c’est vrai que pour nous dans ces conditions Squid a vraiment super bien marché – on a vraiment un outil complet avec Squid.

3. Quel est l’atout principal de Squid à la vue de votre expérience avec ce logiciel ?

Je vois Squid comme un portail qui regroupe toutes les données nécessaires avant le départ et pendant la course. Squid est vraiment simple dans son utilisation : on a un accès, un abonnement à Squid et on a tout !

Great Circle a aussi développé le modèle à maille fine (Haute Résolution) qui est essentiel sur des courses comme la Solitaire du Figaro à laquelle je participe, sans compter l’apport de Bernard météorologue chez Great Circle qui m’aide sur beaucoup de points.

4. Au fond qu’a apporté Squid à votre navigation?

Squid nous aide avant tout à être plus clairvoyants dans les prises de décision. Ça facilite en fait l’analyse de données comme les données arrivent très rapidement – on ne perd plus de temps comme quand il fallait une heure entre la réception d’un modèle puis d’un autre. Mais l’avantage de Squid ce sont les moments où l’on a des questions, dans ce cas l’assistance technique Great Circle est toujours présente pour nous répondre. Le rapport humain est très présent chez Great Circle, à travers Squid, et l’on sait que l’on peut compter sur l’équipe en ayant l’assurance d’une réponse rapide. On est sûr de toujours trouver quelqu’un qui nous répondra rapidement pour nous aider à dépasser le problème rencontré ou plus simplement pour répondre à une question.

dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi samedi janvier février Mars avril Mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre